Les dérives du minimalisme

dérives minimalisme
Temps de lecture : 6 minutes

Les dérives du minimalisme

Nous allons parler aujourd’hui des dérives du Minimalisme

La philosophie du Minimalisme peux être très parfois grossièrement resumé par le principe suivant: Se désencombrer du superflu pour laisser place aux choses essentielles qui font le plus de sens dans ta vie.

De manière tout aussi simple, en partant du postulat que le but de ta vie est de faire ce qui te rend heureux et t’inspire, le Minimalisme va avoir pour objectif de te débarasser de tout le reste.

Cette doctrine connaît un intérêt croissant et sans précédents ces dernières années. Le minimalisme est devenue le sujet de nombreux livres, films, documentaires et articles de presse.
Témoignage d’un ras le bol générationnel, de nombreuses personnes ont adoptés ce mode de vie basé sur une philosophie du plus intentionnelle où Moins rime avec Mieux.

Cet engouement, bien qu’à mes yeux très positif, a vu naître avec lui de nombreuses dérives dont les principales font l’objet de cet article aujourd’hui.
Certaines dérives du minimalisme sont un peu caricaturales, mais c’est un bon warning à prendre en considération si tu décides d’emprunter la route du moins et du mieux.



 

1- Dérives du minimalisme:
Quand compter devient une obsession

Pour beaucoup le minimalisme s’inscrit comme une critique de la société de consommation qui nous pousse à acheter toujours plus. Une société où nos objets nous définissent et sont marqueur de notre réussite. Gros appart’, grosse montre, grosse voiture, gros portefeuille. La recette du bonheur.

Comme la si bien dit le grand philosophe Tyler Durden, Les choses qu’on possède finissent par nous posséder. C’est face à ce constat que les partisants du Minimalisme prennent le contre pied du consumérisme et décident de désencombrer au maximum tout ce superflu accumulé.

Les fers de lance de cette pratique sont des écrivains comme le japonais Fumio Sasaki auteur du best seller « Goodbye Things » (cf. photo ci dessous dans son appartement). Adèpte du strict minimum comme vous pouvez le voir.

Fumio Sasaki lives in a tiny apartment — less than 300 square feet total —  but it looks positively spaci… | Minimalist architecture, Japanese  minimalism, Minimalism

Le minimalisme prône le désencombrement. Par le biais d’une multitude d’outils, de listes, de codes couleurs et de cartons pour ranger; On apprend à se débarasser du superficiel et se focaliser sur l’essentiel. Pour citer une fois de plus Tyler et le mythique fight club;

« C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut ».

Tyler Durden – Fight club

Ces pratiques de réorganisation de nos vies et de nos espaces ont cependant amenés avec elles des dérives où compter ses possessions est devenu pour certains une véritable obsession. On ne compte plus les recommendations pro minimaliste:

Vivre avec moins de 100, 50 ou même 30 objets.

Avoir 10 objets dans sa salle de bain.

Une garde robe de 15 vêtements.

….

Je passe pas mal de temps sur les blogs et pages spécialisées sur le sujet du Minimalisme et je suis encore surpris des discussions sans fin sur comment désencombrer au maximum sa vie avec des objectifs numéraires très précis.
Comment retirer un maximum de superflu et d’objets dans son quotidien avec des objectifs chiffrés qui feraient de vous un bon Minimalisme. Comme si la finalité était la course au Moins. Mais si il n’est pas accompagné du Mieux il n’y a pas vraiment grand intérêt.

Le minimalisme est un moyen intentionnel et propre à chacun, il est en aucun cas une course aux objectifs chiffrés. En bref, ne devenez pas ce genre de personne:

Attention cependant à ne pas confondre; loins des dérives du minimalisme il existe bien une pratique de minimalisme poussé à l’extrême (du nom éponyme) que nous aborderons dans un prochain article. Cette pratique quasi ascétique est généralement le fruit d’années de réflexions et d’une grande maturité.


 

2- Dérives du minimalisme:
Le minimalisme comme finalité


On ne peut pas aborder les dérives du minimalisme sans parler du point suivant: il y a pour beaucoup un quiproquo quand à la place du minimalisme. Ce n’est en aucun cas une finalité. Le minimalisme n’est qu’un moyen pour atteindre tes objectifs. Personne ne « devient » minimaliste. Il n’y a ni cahier des charges, ni médaille ni certificat qui font de toi un minimaliste ou non.

Le but n’est pas de devenir minimaliste, mais d’utiliser cette pratique comme un recours à une vie plus intentionnelle.

Le minimalisme va simplement t’aider à atteindre tes objectifs de vie et d’épanouissement. Si tu y prête attention, tu remarqueras que chaque personne qui pronne un mode de vie minimaliste à une démarche unique et personnalisée, en fonction de ses attentes personelles et de ses besoins. 

minimalisme objectif moyen

Pour reprendre l’exemple de Fumio Sasaki; Comme il a lui même expliqué dans son livre l’Essentiel et rien d’autre. Sa vision du minimalisme a été d’une part de désencombrer sa vie de toutes ses affaires (souvenirs et autres) pour avancer de manière plus centrée sur le moment présent et ne pas vivre dans le passée. Egalement, un de ses objectifs dans sa pratique minimaliste, a été de débarasser son quotidien de tout superflu pour vivre avec un strict minimum qui lui permet une liberté totale. La tranquilité d’esprit de pouvoir simplement prendre une valise, y mettre ses affaires et s’en aller.

A contrario de Fumio Sasaki, nous ne voulons certainement pas tous nous débarasser de tous les souvenirs qui nous sont cher ou bien faire en sorte que notre vie tienne dans une valise cabine.
C’est cette nuance du minimalisme qui est importante à garder en tête. Le minimalisme est un outil propre à chacun. Il n’y a pas de cahier des charges du minimaliste parfait et il ne doit pas être apprehendé comme tel. Utilisez simplement ses bonnes pratiques pour faire du tri dans votre vie. Ce n’est pas une fin mais un moyen. Et bien pire encore, ne tombez pas dedans parceque c’est devenu une mode pour certains.


 

3- Dérives du minimalisme:
L’effet de mode « Minimalisme »

La troisième des dérives liées au minimalisme que je souhaite aborder dans cet article, et qui est probablement l’une des plus paradoxales, est l’effet de mode autour du minimalisme.

Le minimalisme est devenu une tendance « Cool ». Il suffit de trainer un peu sur Youtube et Pinterest pour voir toutes les vidéos sur le sujet. De nombreux influenceurs parlent de Minimalisme comme d’une mode cool avec un fort penchant pour son esthétique épuré sans vraiment creuser la profondeur du sujet.

Pour faire un parallèle un peu délicat; Ce qui est en train de se produire avec le minimalisme me fait penser à ce qui s’est passé avec le Véganisme ces dernières années. Tu te souviens quand ta/ton pote t’a annoncé qu’il devenait Vegan du jour au lendemain sans réel conviction mais juste pour faire comme les autres. La c’est un peu pareil. On a pour certains l’impression que c’est devenu une mode qu’il faut suivre.

Minimalism male channel starter pack | r/starterpacks | Starter Packs |  Know Your Meme
Les avides de youtube comprendront très bien cette image

En vérité c’est toujours bien que le Minimalisme fasse parler de lui quand bien même ce n’est qu’uniquement en tant qu’effet de mode. C’est déjà un début.
Cependant ce serait dommage qu’il soit uniquement appréhendé par les gens dans sa superficialité et non dans la profondeur. C’est un mouvement complexe qui doit être mûrement réfléchi. Il ne s’agit pas simplement d’un prétexte pour redécorer son salon avec de nouvelles chaises épurée et une table basse en Noyer.

un témoignage intéressant sur le sujet pour les anglophones:

En parallèle à ce phénomène, il y a également un fort effet de mode lié à la dimension artistique du minimalisme.
Le concept de minimalisme vient originellement de l’art, il y a donc un attachement particulier à l’ésthetisme et au design en rapport avec ce courant de pensé.
Après tout, un bon design peut aussi se résumer à faire mieux avec moins. Il suffit de regarder à quel point les produits Apple sont simples et épurés. Ils se payent même le luxe d’être vendus sans notice d’utilisation.
Parenthése Apple à part ca, le problème constaté ici, c’est que le Minimalisme est rebrandé et utilisé par certaines marques comme un argument marketing pour vous pousser à acheter toujours plus.


 

Conclusion:

En conclusion, nous venons de voir qu’il y a de nombreuses dérives du minimalisme et pièges à éviter quand on parle de cette pratique.

Le point important à retenir est que le minimalisme est une expérience personnelle. Tu es le seul à même de savoir pourquoi souhaites tu adopter une telle philosophie de vie.

Si tu as du mal à te situer par rapport à tout ca, je te conseille la chose suivante:

1 – Éduques toi par rapport au Minimalisme: continues à lire des livres, blogs, regarder des vidéos, te documenter sur ce mouvement pour comprendre ce qu’il est et ce qu’il n’est pas.
2 – Poses toi une question simple : Comment le Minimalisme peux t’aider à obtenir ce que tu veux de la vie à cet instant précis?
3 – Utilises ce que tu as appris pour atteindre tes objectifs et mets en place cette démarche dans ton quotidien.
4- N’écoutes pas aveuglément les autres. Chaque parcours est unique. restes fidèle à ton but et suis ce qui te corresponds vraiment.

vie de minimaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *