Pourquoi vie de Minimaliste?

vie de minimaliste
Temps de lecture : 4 minutes

Pourquoi vie de Minimaliste?

Bienvenue sur le blog Vie de Minimaliste, celui ci à pour vocation de vous présenter mon chemin et mes réflexions sur ce mouvement idéologique. Vous retrouverez également des techniques et astuces que vous pourrez mettre en pratique pour démarrer avec le minimalisme et ainsi bénéficier des bienfaits de ce mode de vie.

Ma réflexion personnelle sur le mouvement Minimaliste s’est étalée sur plusieurs années.
Je l’ai découvert au départ comme certains, par le biais de la spiritualité et du bouddhisme Zen qui prône des notions fondamentales de simplicité, le pouvoir du moment présent et de l’intention. Par la suite par des auteurs connus, qui ont défendu ce mouvement bien avant qu’il ne devienne une mode esthétique ou un argument Marketing pour les publicitaires.

J’ai suivi ce courant de pensée tout d’abord de loin, « ca me parait intéressant mais ce n’est pas encore pour moi », puis avec un intérêt croissant au fil des années. Après une profonde remise en question de mon style de vie j’ai decidé de passer le cap et je m’y suis aventuré au fil du temps.

Je suis convaincu que de nombreuses personnes se retrouveront dans mon histoire et pourraient bénéficier de cette pratique pronant un retour à l’essentiel.



Mon parcours: De ultra dépensier à Minimaliste

Pour vous parler de moi et de mon parcours, jeune et jusqu’à récemment j’étais un très gros dépensier. Un très, très gros dépensier, bien plus que l’individu moyen.
J’entends encore mon père me répéter d’un air inquisiteur, cette expression bien connue de tous après chacunes de mes nouvelles dépenses:

« l’Argent te brûle les doigts ».

Il avait raison.

En vrai matérialiste dès que j’avais un peu d’argent je dépensais tout dans ce que j’appelle maintenant les Belles Choses Superflues: Vétêments, chaussures, gadgets, jeux, sorties… Sans jamais me poser la question, est ce que j’en ai vraiment besoin?
Est ce que trente paires de chaussures ne suffisent elles pas déjà? Ais-je besoin de 15 casquettes différentes? 30 manteaux? 10 montres? Vous voyez où je veux en venir.

J’en étais arrivé à un tel niveau que je commençais même à acheter mes manteaux préférés en double « juste au cas où » quand bien même mes placards étaient déjà pleins.
Le plus bête dans tout ça c’est que j’ai encore gardé, des années après les avoir achetés, des pièces qui coûtent une fortune mais que je n’ai jamais osé mettre par peur de les abimer. Vous voyez le paradoxe? Quand j’y repense j’ai du mal à me dire tout cet argent gaspillé et pourquoi?

En grandissant mon pouvoir d’achats a egalement augmenté et je me suis retrouvé à depenser, accumuler et gaspiller toujours plus. Sans pour autant voir le bout du tunnel.

C’est à vouloir consommer toujours plus et plus cher que j’ai commencé à faire une rétrospection et m’interroger sur le pourquoi ce besoin de consommer autant? Accumuler autant de choses? Quelle est la finalité?

Pourquoi je veux absolument acheter des choses dont je n’ai pas besoin. Pourquoi je commence à me demander si je ne devrais pas dépenser un an de budget vacances pour une montre suisse qui donne tout simplement l’heure? Qu’est ce que cela m’apporterait vraiment de plus?

C’est après cette prise de conscience et ce travail de réflexion que j’ai pris le pas du minimalisme.



Prise de conscience


Plus je cherchais à analyser pourquoi j’avais ce désir de toujours acheter plus; La dernière mode, le dernier gadget, et d’accumuler toujours plus de choses, moins les réponses me semblaient claires et logiques.

Nos vies sont rythmées sur cette idée de toujours plus. L’ancien président N.Sarkozy en avait même fait son slogan de campagne en 2007: Travailler plus pour gagner plus. La notion de succès est fondamentalement basée sur notre pouvoir d’achat et les possessions matérielles dans nos sociétés. Notre identitée trop souvent également. C’est d’ailleurs comme ca que l’on se retrouve enfermé dans la Rat Race. Pourquoi ne pas plutôt apprendre à vivre mieux avec moi?

De nombreux auteurs ont écrit des livres fantastiques sur les raisons pour lesquelles nous avons ce besoin d’acheter et de posséder autant, la psychologie du consommateur, le pouvoir du marketing et comment nous subissons la pression de la publicité et de la société de manière plus générale.

C’est en réalisant les rouages de ce système que j’ai souhaité sortir de cette version moderne du mythe de Sisyphe.

Bien plus qu’un aspect financier, cette idée de simplification pour se concentrer uniquement sur l’essentiel est devenu une philosophie dans tous les aspects de ma vie.

Loin de la caricature que beaucoup s’imaginent d’un homme vivant dans sa cabane en bois avec le strict minimum et loin de toutes interactions sociales; Le minimalisme est devenu pour moi le moyen d’un mode de vie plus intentionnelle, d’une manière de réfléchir et de consommer différemment. Au lieu de consommer moins, consommer mieux. Que ce soit d’un point de vue financier, intellectuel où personnel.



Vie de Minimaliste

Avec ce blog Vie de Minimaliste c’est ma vision personnelle de l’approche Minimaliste que je souhaite vous convier. Une approche qui ne repose pas sur la quantification des biens que l’on possède, mais sur des thématiques fondamentales de nos de vies que j’élaborerai dans ce blog:

  • Consommer mieux.
  • Vivre plus intentionnellement.
  • Un retour à l’essentiel.
  • Réduire les distractions.
  • Sortir de la matérialité des choses.
  • Réduire son impact sur l’environnement.

Je pense que la notion de Minimalisme évolue au fil du temps et des problèmes sociétaux. Elle n’est plus simplement cantonné à une mesure de ce que nous possédons. C’est désormais un concept sur lequel de nombreux style de vie alternatifs se reposent comme les mouvements Slow et Simple Living, Le Zero Waste, le mouvement d’independence financier FIRE,…

« Le minimalisme ne se résume pas à avoir moins de choses,
c’est faire de la place aux choses essentielles dans notre vie. »

C’est une démarche en toute humilité que je vous propose par le biais de ce blog car avant tout, la définition du Minimalisme revêt un caractère personnel à chacun. Si certains se retrouvent dans le courant de Minimaliste Extrême vivant avec seulement un sac à dos, d’autre peuvent très bien habiter une grande maison et adhérer à ces principes.

Bienvenue sur Vie de Minimaliste.

vie de minimaliste

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *